Total et Sonatrach projette de mette en place un complexe pétrochimique en Algérie

Les sociétés Total et Sonatrach ont décidé de s’allier pour la création du complexe de pétrochimie au sein de ce pays Algérien. Ainsi le pays compte se lancer dans la production de Polypropylène après celle du brut et du gaz naturel. Ainsi les directeurs de ces deux entreprises ont signé un contrat ce dimanche pour finaliser cet accord.

La création d’un complexe pétrochimique

Les deux sociétés ont signé un pacte concernant leur société commune nommée Sonatrach Total Entreprise Polymère (STEP) basée sur un investissement de 1,2 milliards d’euros avec dont 51% des actions est détenue par Sonatrach et 49% par la société Total. Ainsi cette société commune sera chargée de la construction et de la gestion du complexe pétrochimique qui sera situé à Arzew au Nord-Ouest du pays. Ce complexe produira ainsi du polypropène et va également déshydrogéner le propane. Ainsi la production totale annuelle est de 550 000 tonnes et la société se chargera de la commercialisation. C’est Sonatrach qui se chargera de la fourniture annuelle des 640 000 tonnes de propane nécessaires à la production du propylène. Dans la même zone où se trouve la société commune STEP, on y trouve un complexe de liquéfaction ainsi qu’une raffinerie. 


Un appel lancé aux investisseurs étrangers

Le PDG de la société …. M.Ould Kaddour a souligné que la totalité des besoins de l’Algérie en Polypropène est importée. Et cela a comme conséquences de lourdes factures allant jusqu’à des millions de dollars par année tandis que l’Algérie quant à elle veut faire des économies en termes de ses réserves de devises. Ainsi cet accord entre ces deux entreprises s’inscrit dans le même contexte que la publication du patron du forum des chefs d’entreprise Ali Haddad incitant les investisseurs étrangers à venir dans le pays. Le début des études d’ingénierie est fixé en novembre d’après les deux entreprises et M. Kaddour a affirmé que le démarrage du complexe est prévu d’ici 40 à 50mois. Les sociétés Total et Sonatrach ont aussi signé un contrat concernant une exploitation commune sur 25 ans d’un champ de gaz contenant 100 millions de barils avec un investissement de 400 millions de dollars. Le champ se trouve à une distance de près de 1200 km d’Alger et avait déjà fait l’objet d’un investissement de 1,2 milliard de dollars par le trio Sonatrach, Total et Repsol.



Commentaires (0)
Nouveau commentaire :